Transport de ponts avec deux automoteurs Cometto Eco1000

Avec ses automoteurs, la société Schares a un atout gagnant dans sa manche.

Une planification précise constitue le point essentiel dans le domaine des convois exceptionnels. Un transport de ponts, effectué par la société Schares à Oberhausen, a montré comment cela se passait lorsque tous les éléments s’imbriquaient parfaitement. Il s’agissait là de son baptême du feu sur le segment des véhicules automoteurs. Pour cette nouvelle étape, l’entreprise a misé sur deux nouveaux véhicules de transport Eco1000 de la société Cometto.

Les six premiers éléments du pont, sur un total de onze, devaient être amenés de nuit par la société Schares. Pour le levage du pont, les deux véhicules automoteurs à 6 essieux, utilisés en combinaison « side by side » avec couplage électronique, se sont avérés être la solution de transport idéale. La capacité totale de charge utile s'élevait ainsi à un niveau de 520 t.

Les Eco1000, un atout gagnant dans la manche

A Oberhausen, les collaborateurs de la société Schares, Joe Schönfeld et Dominik Stoßborg, ont assuré à tour de rôle le pilotage des transporteurs automoteurs. Une simple commande radio, munie d’un écran de 4,3”, leur suffit pour manœuvrer un attelage « side by side » de ce type. Ce soir-là, la route et le passage souterrain avaient été totalement fermés à la circulation. Il ne pouvait être question de soulever les éléments de pont de 14 m de longueur à l'aide d'une grue, car cela aurait contraint la compagnie Deutsche Bahn à procéder à un coûteux démontage des lignes électriques aériennes situées au-dessus des voies. Mais, avec ses automoteurs Cometto Eco1000, la société Schares avait un atout gagnant dans sa manche.

Lorsque le signal que les lignes aériennes avaient été coupées a été reçu, la combinaison modulaire s’est mise en action. Pour équilibrer la hauteur du pont, des madriers pour pelles et des chevalets de support de charge ont également été montés sur l’attelage des véhicules automoteurs « side by side ». Les deux automoteurs Cometto Eco1000 se sont ensuite placés en position abaissée sous les éléments de pont à soulever.

Levage de pont grâce à une ample course des véhicules

Une fois qu’ils ont été positionnés avec précision, les véhicules ont pu soulever simultanément de leurs appuis deux éléments de pont avec l’aide des bogies hydrauliques, et ont répété cette opération trois fois de suite. Les véhicules Cometto Eco1000 ont pu là tirer avantage de leur course d'essieu de 700 mm. Ils ont ensuite reculé de 30 mètres jusqu’à une grue mobile, qui a pris en charge les éléments de pont rivetés et les a transférés sur une semi-remorque à plateau extensible. Une intervention de nuit exigeante, au cours de laquelle, après six heures de travail et de concentration extrême, le message de soulagement est parvenu à la direction des travaux : « Mission accomplie ! »

Au travers de cette mission, la société Schares signe son entrée dans le business des véhicules automoteurs. Une grande première, pour laquelle on a eu une nouvelle fois recours – 28 ans après l'achat de la première semi-remorque extra-surbaissée à 2 essieux de la société Faymonville – au savoir-faire du groupe Faymonville. Christoph Schares s’est montré enthousiasmé par la facilité et la précision, avec lesquelles les véhicules automoteurs Eco1000 peuvent être positionnés sous la charge, grâce à la direction électronique multidirectionnelle. « Cette technologie de transport horizontal automoteur de la société Cometto viendra à l'avenir en complément de l’utilisation de nos grues sur les chantiers, ce qui nous permettra d'offrir à nos clients une véritable valeur ajoutée et, surtout, sera entièrement assurée par nos soins. »

Partager surLinkedIn
Pour le levage du pont, les deux véhicules automoteurs à 6 essieux, utilisés en combinaison « side by side » avec couplage électronique, se sont avérés être la solution de transport idéale.
Les véhicules Cometto Eco1000 ont pu là tirer avantage de leur course d'essieu de 700 mm.
Christoph Schares s’est montré enthousiasmé par la facilité et la précision, avec lesquelles les automoteursEco1000 peuvent être positionnés sous la charge, grâce à la direction électronique.