Faire équipe sur le chantier naval

Les lancements de navire sont généralement organisés à grand renfort de publicité.

 Les plus gros navires sont baptisés, puis lancés dans l’eau en grande pompe. C’est la fin d’un processus de fabrication de plusieurs mois caractérisé par un très grand nombre de transports de marchandises lourdes.

Au sein de ces murs, les composants du navire doivent être constamment déplacés d’un espace de travail vers un autre. Ce processus se constate également à Braila en Roumanie. C’est là que la société VARD, membre du Groupe Fincantieri, exploite deux des chantiers navals du pays.

Un angle de braquage de +/- 130 ° pour des virages serrés

Deux transporteurs de chantiers navals SYT 3/2 de type Cometto sont employés pour s’assurer que les nombreux éléments individuels sont réunis en fin de fabrication pour former un gros navire. « VARD est tellement satisfait de la performance dont leur premier véhicule a fait preuve pendant toutes ces années qu’ils ont décidé d’en acheter un deuxième identique », explique le directeur des ventes, Giovanni Monti.

Avec ces deux véhicules spéciaux, VARD déplace une large variété de composants au sein du chantier naval de Braila. Chaque plateforme de chargement dispose d’une surface de 75 m² et peut transporter 156 t. de matériel. Le fait que les véhicules à propulsion hydrostatique puissent être réunis garantit une flexibilité maximale par rapport aux dimensions de la charge utile. L’angle de braquage de +/- 130 degrés dans les deux sens permet même de faire des demi-tours dans les espaces les plus exigus.

La technologie la plus avancée pour une sécurité maximale

« C’est leur braquage précis et leurs puissants systèmes hydrauliques de levage qui rendent les transporteurs si précieux pour la logistique des chantiers navals », déclare Giovanni Monti. Énumérant les avantages, ce dernier ajoute : « Le contrôle électronique de la hauteur et la compensation hydraulique de l’essieu signifie qu’il y a une distribution égale de la charge sur toutes les roues, quel que soit le terrain. »

Chez VARD en Roumanie, l’opérateur dans sa cabine ergonomique peut compter sur un savoir-faire de pointe. Le système de diagnostic numérique fournit toutes les informations de contrôle nécessaires en temps réel. Comme Giovanni Monti l’explique, il s’agit d’une technologie sophistiquée pour une sécurité de transport optimale. « L’ordinateur embarqué fournit une vue constante du poids et du centre de charge. La protection anti-déversement sur la conduite et l’ajustement de puissance automatique offrent un soutien supplémentaire. »

La sécurité, paramètre le plus important, est garantie grâce à des technologies issues des meilleures études. Cela signifie que les transporteurs de chantier naval Cometto continueront de manipuler les tâches les plus dures à Braila dans un avenir proche.

Partager surLinkedIn